Maîtriser les symptômes du TDAH avec la randonnée -[symptômes TDAH]

Découvrez comment la randonnée peut réduire les symptômes du TDAH

Salut les X-Traordinaires !!!

Que vous ayez un TDAH ou non, je vous dévoile aujourd’hui comment la randonnée m’aide à canaliser mes « supers pouvoirs » de TDAH. Les bienfaits de la randonnée en pleine nature sont incontestables, qu’elle se pratique, en montagne, en forêt, dans les dunes, les champs, les parcs ou bien encore sur la lune… Je vous révèlerai également les 3 raisons pour lesquelles la randonnée en plaine nature  est bon pour vous!

Intro / Abstract :

La randonnée en pleine nature, comme tous sports, participe au bon fonctionnement général du corps. Quel rapport avec un TDAH me direz-vous? (1) Notre cerveau est boosté et notre santé mentale s’améliore. (2) Notre condition physique progresse. (3) Nous apprenons à maîtriser “nos super-pouvoirs”.

Tout d’abord, on le sait tous, avoir une activité sportive régulière est important pour la santé. Pourquoi ? Tout simplement parce que cette démarche participe au bon fonctionnement du corps en général.

Encore faut-il trouver la motivation, car à mon âge – même si je resterai éternellement jeune « syndrome de Peter Pan » – et vu mon quotidien, travail + enfants, se motiver pour faire ma séance quotidienne de sport à la maison où pour aller courir est assez compliqué… Je n’en ai clairement pas envie…Je peux donc me forcer quelques jours, j’ai déjà tellement essayé, mais rapidement, les bonnes excuses vont arriver par wagons ! ET c’est le drame…j’abandonne.

Par contre l’idée de me faire une bonne balade en plein air ou une vraie randonnée est tout de suite plus agréable.

Je vais donc aborder avec vous aujourd’hui les 3 raisons pour lesquelles la randonnée est bénéfique pour moi, et accessoirement pour participer à la maitrise de mes « supers pouvoirs » de TDA/H.

La première raison que je voulais aborder est que la randonnée modifie notre cerveau.

Ensuite, la seconde raison est évidement que la randonnée participe à une amélioration de notre condition physique.

Enfin, la troisième raison, et non des moindres, est que la randonnée permet de réduire les symptômes liés à notre TDAH.

1. La randonnée modifie notre cerveau.

Cela semble évidente pour tout le monde, une bonne balade en plein air, à travers une forêt, en montagne ou encore au bord de l’océan, apaise l’esprit mais pourquoi ? Imaginez-vous en train de marcher en écoutant les bruits de la forêt, des oiseaux, des feuilles ou encore d’un petit ruisseau…ressentir le soleil ou le vent qui caressent  votre peau à travers les arbres …Vous y êtes, vous êtes bien ! Mais pourquoi ?

A- La randonnée améliore le bien-être et notamment la santé mentale

Aujourd’hui, la part de personnes vivant en villes est supérieure à celle vivant dans les zones rurales. Cette tendance de l’espèce humaine à se diriger inexorablement vers l’urbanisation pourrait être étroitement liée à l’augmentation des cas d’anxiété, d’angoisse voire de dépression ou autre maladie mentale…Pourquoi ?

Nombre d’humains réfléchissent beaucoup, voir en permanence ou beaucoup trop…avec parfois une petite tendance à avoir des pensées négatives, sur nous-même, sur la vie… Bien évidemment, ce n’est pas du tout le cas pour un TDAH…(rire).

Cette auto-flagellation sur notre vie, nos erreurs du passé, ce que l’on aurait pu ou du faire différemment est également appelée « RUMINATION ».

Des recherches faites par des scientifiques de la National Academy of Science (Washington, Etats Unis) ont démontrées que vivre dans un environnement urbain pourrait contribuer à augmenter cette rumination. A contrario, il s’avère également que passer du temps dans la nature joue sur notre humeur et permet de diminuer ces pensées négatives et ainsi atténuer le degré de rumination d’une personne ainsi que l’activité neuronale dans le cortex préfrontal subgenual.

B- Se déconnecter de la technologie pendant la randonnée permet de booster notre cerveau

Aujourd’hui, les adultes et les enfants passent plus de temps à interagir avec les médias et la technologie que de participer à des activités dans la nature. Ce changement de mode de vie a non seulement des conséquences sur notre bien-être physique mais également sur les fonctions cognitives d’ordre supérieur telles que :

  • la mémoire,
  • l’attention sélective,
  • la résolution de problème,
  • l’inhibition et le multitâche.

Nous sommes fortement sollicitées dans notre société moderne par ces nouvelles technologies. Une étude menée par les psychologues Ruth Ann Atchley et David L. Strayer, a démontré que remplacer la connexion à la technologie par la connexion avec la nature permettait d’améliorer grandement, plus de 50%, les compétences nécessaires à la résolution de problèmes tout en stimulant la pensée créative.

D’autres études réalisées révèlent non seulement que des personnes pratiquant des activités physiques en milieu naturel améliorent leur attention et diminuent leur impulsivité, « est-ce utile pour un TDAH ? », mais aussi que les personnes ayant marché dans la forêt ont eu un taux de réussite 20% plus élevé à des tests de mémoires que celles qui s’étaient promenées en ville (Marc G. Berman and colleagues at the University of Michigan).

On a donc vu que la randonnée contribuait à purifier l’esprit, évacuer le stress et l’anxiété tout en modifiant le cerveau et son fonctionnement mais la randonnée a évidemment un grand impact sur la condition physique.

2. Comme la marche, la randonnée améliore notre condition physique

A- La randonnée renforce le squelette, les articulations et le cœur.

Particulièrement intéressante pour les jeunes en pleine croissance (qui constituent leur capital osseux) comme pour les moins jeunes (elle diminue les pertes), la randonnée stimule la formation du tissu osseux, ce qui la rend . Lorsque l’arthrose s’est installée depuis quelques temps, elle diminue les douleurs tout en maintenant la force musculaire.

Comme la plupart des activités sportives, la randonnée protège les vaisseaux, réduit les risques d’AVC et prévient ainsi les maladies cardiovasculaires.

Elle diminue également le risque de diabète en faisant chuter le taux de triglycérides (le mauvais cholestérol) et augmentant le bon, et améliore la tension artérielle de façon modeste mais sensible.

Dans le cadre du traitement du TDAH – prise de méthylphénidate (tritaline, concerta, quasym ou autre) ces bienfaits sont primordiaux. En effet, ce n’est pas pour rien qu’une prise de sang et un test cardio sont exigés chaque année pour un patient sous traitement.

B- La randonnée lutte contre le surpoids et l’obésité et renforce le système immunitaire ainsi que les muscles.

Associée à un régime, la randonnée en renforce les effets. Elle remplace de la graisse par du muscle. On évalue la consommation énergétique de la marche à environ 300Kcal par heure en marchant à 4km/h, sur le plat. 3h de marche consomment donc entre 1000 et 1700Kcal, ce qui est recommandé comme consommation énergétique hebdomadaire minimale.

Alors qu’une pratique sportive intensive diminue les défenses immunitaires, une pratique modérée comme la randonnée va les renforcer. Chez les personnes âgées, elle freine même leur déclin et comme tous les sports d’endurance et participe au maintien d’une bonne condition musculaire.

La pratique de la randonnée a donc des effets significatifs sur la santé et sur notre capacité à lutter contre les maladies. En effet, la pratique régulière de la marche améliore les chances de rémission face aux maladies les plus graves telles que le cancer, mais participe également à la diminution des symptômes liés au TDAH.

3. La randonnée, un atout dans la gestion des symptômes du TDAH.

A- Gestion de l’attention et de l’impulsivité

Comme nous l’avons vu dans mon précédent article sur le TDAH et ses symptômes, les enfants ou les adultes souffrant du TDAH ont du mal à rester concentrés. Ils sont facilement distraits, présentent des troubles d’hyperactivité et ont de la difficulté à maitriser leurs émotions. Comme évoqués auparavant, la randonnée en pleine nature est une sorte de théorie de la restauration de l’attention (de l’anglais Attention Restoration Theory(ARP)) sur le cerveau. Physiologiquement, elle permet également de libérer la respiration notamment en améliorant le traitement des bronchites chroniques et l’asthme. N’oublions pas également que les exercices sur la respiration, tout comme la relaxation ou la méditation en pleine conscience sont propices à l’apaisement et au retour au calme, essentiels pour la maitrise de nos émotions souvent comparable à l’équilibre, fragile, d’un volcan endormi !

B- Dimension spirituelle

Les personnes souffrant d’un TDAH sont souvent très sensibles, voire hypersensibles. Chacun d’entre nous présentent une carte sensorielle différente. Toutefois, la randonnée en milieu naturels permet de travailler sur nos 5 sens, les éveiller. Entrer en communion avec la nature est finalement assez simple. Il suffit d’observer la faune et la flore environnante, écouter les bruits, sentir les différents parfums, toucher les végétaux ou encore gouter aux présents gracieusement offerts tels une invitation à l’éveil sensoriel.

Vous l’aurez compris, la randonnée en pleine nature est un fabuleux moyen pour nous, TDAH, de reprendre contact avec la nature, nos sens et finalement avec nous-même, aussi bien sur le plan mental, physique ou spirituel.

Je vous invite donc à pratiquer la randonnée en pleine nature autant que faire ce peut. En effet, même si vous habitez en ville, la nature est toujours accessible si vous cherchez une peu:-).

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  

4 commentaires sur “Maîtriser les symptômes du TDAH avec la randonnée -[symptômes TDAH]”

  1. Excellent ! Bravo pour cet article clair, sourcé et convaincant, qui donne concrètement envie de s’y mettre ! Pour ma part je me suis mis au triathlon nature mais avec une approche “loisir”, donc non intensive et sans recherche de performance. Combinée avec une alimentation saine (manger moins, plus varié et mieux), cette pratique régulière en extérieur (nager dans l’étang de Thau, le lac du Salagou ou la mer Méditerranée ; courir et faire du VTT dans la garrigue) a aussi l’avantage d’être motivante car collective, dans le cadre d’un club très convivial et familial. Bises !

    1. Merci beaucoup, une fois de plus, pour ton commentaire!
      Le triathlon est en effet un sport complet car il fait travailler l’ensemble du corps en se frottant à différents éléments. Quelque soit ton approche, le triathlon nécessite peu de matériels et te permet de passer rapidement d’un sport à l’autre en fonction de tes envies/humeurs. Les entrainements sont variés, pratiqués souvent en plein air et éventuellement à plusieurs! Je vois que tu tires également profit de ce sport pour combiner “alimentation intelligente” et exploration de ton patrimoine local!!
      Bravo!!
      Bises

  2. Super article ! Ce n’est pas moins qui dirais le contraire sur les bienfaits de la Nature sur nous, étant moi même consultante dans le domaine des jardin de soins. 😉

    J’apprécie ton regard de l’intérieur et tes qualités d’écriture, le tout enrichi de références pertinentes.

    Félicitations à toi. Tu viens de gagner une lectrice de plus !

    Je m’abonne direct.

    1. Merci Paule pour ton commentaire très élogieux:-) C’est chouette de te savoir lectrice! Effectivement la nature est primordiale pour la bonne santé et le bien-être des Hommes et je te remercie pour ce carnaval d’articles à venir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *